Qui sommes nous? Notre démarche Qualité Liens Plan du Site Copyright Contact

Découvrir
     les produits

Vous êtes ici : les Partenaires » Agriculteurs » Le Jardin du Centaure
Plantes aromatiques et médicinales Bio du Centaure sur : terroirselect.com

ab

Le Chalet où sont installé le séchoir et l'espace magasin qui fleure bon les plantes.

 

 

 

Le jardin du Centaure







Un jardin aromatique dédié aux Dieux de la Mythologie Grecque

Le gel dure moins longtemps qu'ailleurs, à St Yriex-le-Déjalat ("déjalat" signifie dégeler) ; elle est l'une des 63 communes inclues dans le périmètre corrézien du Parc Naturel Régional de Millevaches en Limousin.

Arrivée au village des Chaussades.

Deux à trois kilomètres après St Yriex, en direction d'Egletons, nous quittons la D16 pour emprunter une petite route sinueuse et verdoyante, agréablement ombragée en été. Cette route qui plonge vers Les Chaussades, est un très ancien chemin dont la toponymie dérive de "caussada" en occitan qui devient "chaussada" sous sa forme limousine.

Maison sous un halo de lumière

A l'entrée du hameau, surplombant la route, nous découvrons, de bon matin, le chalet aux volets bleus, de la famille Lepage : Dominique, Hendrikje et leurs cinq enfants. Nichée au cœur d'un jardin des plantes dédié à Linné et aux Dieux de la nature, cette maison règne sur un domaine enchanté, où travail et mode de vie sont en parfaite harmonie.

Dans la Mythologie grecque, le Centaure Chiron est le fondateur et maitre de la médecine

, fils de Kronos et de la nymphe Philyra, . Il enseigne l'art de guérir par les plantes à Achille et à Asclépios (fils d'Appollon qui avait le pouvoir de délivrer des maladies car fils de Zeus) dieu de la médecine et de la chirurgie. Asclépios est le père d'Hygia, déesse de la santé, vous la côtoyez tous les jours sans le savoir. Couronnée d'herbes médicinales, elle est représentée assise sur un trône, elle tient dans sa main gauche une coupe enlacée par l'omphalos (serpent) un des attributs d'Asclépios. La coupe d'Hygia et le serpent d'Asclépios, c'est le caducée des pharmaciens.

C'est le Centaure Chiron qui aurait découvert la Centaurée, plante de la famille des composées dont les racines et les fleurs ont des vertus médicinales : c'est avec la Petite Centaurée (Centaurium eryhraea) qu'il se serait soigné d'une blessure infligée par la flèche empoisonnée d'Hercule ! Le terme de Phytothérapie est issus du grec : phuton signifiant plante et thérapeuein soigner.

Une reconversion professionnelle étonnante

Les Dieux Grecs font encore des miracles. Pour preuve, je vais vous conter la belle histoire de vie d'un Technicien Vendeur de produits phytosanitaires, qui se convertit en un véritable disciple des Dieux grecs précurseurs de la Phytothérapie ! Dominique et son jardin du Centaure, prouvent que la prise de conscience soulève des montagnes, et ils nous donnent beaucoup d'espoir.

Dominique bine: mode de désherbage pratiqué régulièrement.

Titulaire d'un Brevet de Technicien Agricole à Vendôme, Dominique obtient un BTS avec une spécialisation en Production Végétale à Toulouse. Pendant cinq ans, il exerce la fonction de Technico-commercial dans une entreprise de produits phytosanitaires. Il gagne bien sa vie mais petit à petit, il remet en question cette activité, en prenant conscience des problématiques environnementales et sanitaires générées par l'agrochimie.

Hendrikje se partage entre la maison et le séchoir.

Il rencontre Hendrikje, une jeune fille Canadienne étudiante en biologie, au pair en France . Ils partent ensemble au Canada où ils séjourneront un an. Cette année sabbatique fut certainement décisive en permettant à Dominique de prendre le recul nécessaire pour se projeter dans un nouvel avenir, partagé avec avec Hendrikje qu'il épouse.

 

Une installation en limousin réussie

De retour en France, il intègre en Touraine, un poste de régisseur, dans un domaine agricole de 300 ha en conversion agriculture biologique qui produit des céréales et des légumes (cornichons). Trois ans plus tard, le couple souhaite travailler ensemble et réfléchissent à un projet de culture de plantes aromatiques et médicinales en mode biologique.

C'est ainsi que Dominique et Hendrikje arrivent dans le département de la Corrèze, pour s'associer avec des exploitants agricoles. L'exploitation comporte 80 ha de terres, un troupeau de vaches limousines en conversion agriculture biologique, 1 ha de myrtilles en culture biologique.jardin en mai Après une année de stage en tant que migrant, Dominique et Hendrikje s'associent 1997 avec deux autres membres pour créer un GAEC (Groupement Agricole d'Exploitation en Commun), comportant 3 types de production : 1 verger de myrtilles, 1 troupeau de vaches et l'activité plantes aromatiques créée par Dominique. Cette formule leur permet de se consacrer pleinement à leur activité productive sans avoir à gérer une installation complète.

maison, côté arrière.

Ils démarrent avec 0,5 ha de cultures dans le hameau des Chaussades, sur un terrain à proximité de leurs associés où ils construiront leur maison d'habitation et un petit chalet dont le sous sol abrite le matériel d'exploitation. L'étage se partage entre le séchoir et l'exposition-vente des plantes.

chalet

Cette installation s'est effectuée en douceur. Et comme les plantes qui se multiplient par marcottage à partir d'un plant mère, en 2001 le GAEC donne naissance à trois nouvelles exploitations agricoles individuelles : un élevage de vaches, un verger de myrtilles, un jardin de plantes aromatiques.

Producteur de plantes médicinales et aromatiques en culture biologique.

jardin en mai

Le choix des plantes cultivées s'est effectué en fonction de leur adaptation régionale : camomille, cassis, coriandre, estragon, fenouil, aneth, calendula, mauve, mélisse, menthe poivrée, menthe bergamote, angélique, monarde, myrtilles, framboisiers, sarriette, sauge, thym, verveine...

Le jardin à côté du chalet

 

La diversité, outre le plaisir de multiplier les senteurs et les vertus médicinales est aussi un facteur d'équilibre et de santé des plantes. Tout bon manuel de jardinage biologique répertories les associations bénéfiques de plantes et celles à éviter. Au jardin des Centaure, Dominique applique ce principe "à sa façon" en un pèle-mêle de cultures potagères pour sa consommation familiale joyeusement imbriquées dans des parterres de fleurs et feuilles aromatiques.

Pour la culture des plantes, c'est le cahier des charges de l'agriculture des productions végétale défini par ecocert en 1992 qui s'applique. Le mode de culture exclue tout apport d'engrais chimiques et de pesticides industriels.

Au jardin du Centaure, la lutte contre les prédateurs s'effectue d'abord en veillant à l'équilibre du milieu par le mélange des plantes, la préservation de la faune et la flore. La présence d'arbres fruitiers attire les abeilles et autres insectes utiles et sert de perchoirs aux oiseaux amateurs de chenilles et autres pucerons. Des tas de pierres judicieusement disposés abritent et fidélisent un couple de vipères. Avec les couleuvres, ils éradiquent efficacement les rats taupiers et campagnols qui avaient colonisé le jardin. Les limaces sont traitées avec un anti-limace autorisé AB. La lutte contre les mites alimentaires sur plantes séchées, s'effectue en dispersant de nombreux pièges sexuels aux phéromones dans le séchoir et dans le magasin.

Dominique nettoie et aére la terre.

Le désherbage s'effectue mécaniquement inter-rang par motoculteur , avec une binette près du rang et manuellement dans le rang. Au printemps le désherbage prends beaucoup de temps, il représente 20 heures hebdomadaires de la mi-avril à la mi-juillet.

Des rotations sont régulièrement effectuées pour les plantes vivaces : sarriette, hysope, sauge, thé citron sont déplacés tous les cinq ans.

Les plantes annuelles comme le Fenouil, l'Aneth, la Coriandre, le Calendula sont semés tous les ans à partir de semences biologiques, et les plants sont élevés en tunnel.

La Mauve Sylvestre, l'Angélique sont issues de leurs propres graines. La Bardane est produite à partir de semences prélevées dans la nature.

Cueilleur de plantes sauvages sur sites naturels agrées Bio.

L'activité de culture est complétée par la cueillette de plantes sauvages : Sureau et Framboisiers sauvages (mi-mai), les pousses de Ronces, les pousses d'orties et les fleurs d'Aubépines à la mi-mai. Le Bouleau (juin), la Reine des Prés (début juillet), le Frêne en juillet, les baies de Genévrier en août, la Bruyère Caluna Vulgaris (mi-août). Dominique insiste sur le fait que sa cueillette est très respectueuse de l'environnement. Il prend en compte aussi bien des critères sanitaires (certification Bio), paysagers (ne pas défigurer ou dépouiller l'arbre, la haie, la plante) ou de préservation des espèces. Les quantités cueillies sont minimes : par exemple 35 kg d'orties/an, 70 kg d'aubépines.

Les sites de cueillette de sauvages doivent être identifiés sur la carte IGN au 1/25000ème. Ils ne doivent pas avoir été modifiés par l'action de l'homme, tels les forêts, vallées, massifs. Le mode de récolte ne doit pas affecter la stabilité de l'habitat naturel et la survie des espèces sur zone.

Dominique tient un cahier de cueillette où il mentionne la date, l'espèce, le lieux de cueillette, le poids des plantes (en vert) cueillies sur chaque site. Des recoupements avec la comptabilité matière seront effectués ultérieurement avec le contrôleur Ecocert. Des analyses pour recherche toxicologiques sont épisodiquement pratiquées par le service de répression des fraudes. Des analyses ont même été effectuées sur un site de cueillette de genévriers localisé à la pointe d'une colline inaccessible sauf pour les ovins. Des recherche en résidus organochlorés ont étés effectués dans les végétaux pour savoir si à partir des crottes de moutons (traités contre les parasites) les racines des arbustes n'auraient pas captés des pesticides via les crottes présentes sur le sentier.

Le résultat fut négatif.

sceau de salomon

L'activité de cueillette s'étale sur neuf mois de l'année avec trois mois de pointe de juin à aout. Les cueillettes doivent s'effectuer à des moments précis de la journée par exemple le calendula doit être bien ouvert (ensoleillement maximal), les plantes doivent être sèches (fin de matinée)...

 

Le jardin du Centaure n'emploie pas de salariés saisonniers, pour maintenir une activité exclusivement de type familial en adaptant un volume de production qui pourra être assuré dans tous les cas par le couple. Submergé par les demandes de stage, d'étudiants en plantes aromatiques, il accepte néanmoins pendant l'été d'accueillir des étudiants munis d'une convention de stage et spécialisés en plantes aromatiques.

 

 

valeriane

Aménagement d'un jardin botanique incluant un cadrant solaire végétal

Dominique passionné et pédagogue prends du temps et du plaisir à échanger et à transmettre son savoir : il a spécialement aménagé un jardin botanique ouvert au public.

Etiquette descriptive valérianeChelidoine

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En juillet et aout, il effectue des visites commentées les lundi, mercredi, vendredi à 10 heures. Le reste de l'année, il reçoit des groupes sur demande et il consacre du temps aux scolaires.

Cadran solaire selon Dominique

Pour célébrer le tricentenaire du Botaniste Suédois Linné, Dominique a imaginé de composer un cadran solaire qui donnerait l'heure non par l'ombre portée d'un style mais par des fleurs. Cette idée lumineuse ne pouvait que germer et s'épanouir ici, dans l'écrin du jardin du Centaure. Mais elle est assez complexe à concrétiser, elle reste à étoffer, toutes les plantes n'ont pas pu être plantées cette année.

Vous admirerez néanmoins cette composition végétale unique, qui se déploie au centre du jardin, dont les plantes sont toutes étiquetées. Vous pourrez même emporter la composition de ce cadran pour faire le même à la maison...

49 variétés de tisanes mono plantes, 20 tisanes composées et 14 aromates sortent du séchoir.

Iris

Dès qu'elles sont cueillies, les plantes sont étalées sur les clayettes du séchoir : un local de 20 m2 qui offre 60 m2 de séchage grâce au dispositif des claies et qui du seuil, vous enivre d'une senteur de foin frais aux arômes naturels divers en fonctions des séchages en cours.

Le temps de séchage est fonction de la teneur en eau du végétal, de sa position sur les claies, des conditions climatiques extérieures (température, hygrométrie).

3 sachets de plantes séchées

Les plantes séchées, sont stockées dans de grands sacs en papier en attendant leur ensachage dans des sachets spécial plantes, agréés ecocert, thermo-scellables.

49 variétés de tisanes mono-plantes composent le catalogue du jardin du Centaure. 21 tisanes composées aux noms évocateurs vous sont proposées : telles boisson des rêves (mélisse, passiflore, mauve), celle d'Eros (menthe poivrée, sarriette, ortie, soucis, bleuet), de Morphée (tilleul, aubépine, camomille), la boisson "grand air" (ronce, aiguille de pin, bourrache, thym) etc...

14 variétés d'aromates sont proposés en sachets ou en verrines, 7 sels et sucres aromatisés en verrines, 4 vinaigres aromatisés, 11 moutardes composées pour célébrer les Dieux de la mythologie.

 

Pour acheter en ligne, la gamme complète des plantes aromatiques et médicinales Bio du Jardin du Centaure : terroirselect.com

Rechercher

Recevoir la lettre