Qui sommes nous? Notre démarche Qualité Liens Plan du Site Copyright Contact

Découvrir
     les produits

Vous êtes ici : Langage des initiés » Les plantes mellifères

Glossaire des plantes mellifères


Pour acheter : terroirselect.com

fleurs prairie

Priorité aux plantes mellifères

 

En introduction à ce "glossaire" je voudrais insister sur le fait que les surfaces en plantes mellifères diminuent dangereusement et cela menace la survie des abeilles. Sous la pression des apiculteurs qui tirent la sonnette d'alarme depuis plusieurs années, des mesures gouvernementales se prennent pour encourager les agriculteurs à ensemencer les jachères en plantes mellifères. L'urbanisation, les monocultures, les ré-ensemencement immédiat des parcelles, la systématisation des désherbages des cultures mais aussi des bords de route et autoroute, des fossés, des allées de jardin, ne laissent aucune chance au développementabeille butine spontané des fleurs des plantes sauvages qui nourrissent les abeilles et autre faune auxiliaires.

Nous invitons les jardiniers, les responsables de jardin, à planter des arbustes et des plantes mellifères : prévoir des gisements de nectar pour les abeilles, c'est sauver la planète, sans abeilles, plus de pollinisation, sans pollinisation, plus de fruits et légumes... plus de vie. Merci pour les abeilles, merci pour la vie...

 

 

 

 

Espèces Mellifères à Usages Multiples

 

Plantes MédicinalesPlantes DécorativesArbustes à HaiesPlantes Grimpantes
Hysope Mélilot blanc Aubépine Lierre
Thym Aster Epine Vinette (berberis) Ronces
Bourrache Gaillarde Cognassier du Japon Clématite
Lavande Hellébore Groseillier Sanguin Glycine
Mélisse Jacinthe Troène Chèvrefeuille
Menthe Muscari Lilas Vigne vierge
Origan Myosotis Seringat  
Sauge Rose Trémière Lyciet  
Verveine Bruyère (calluna) Mahonia  
  Cotoneaster Pyracantha  
    Symphorine  
    Houx  

Source : mensuel "Abeille de france" novembre 2000.

Introspection de Trois plantes

 

Bourrache

Nom latin : Borago Officinalis. Famille : Borraginacées

Noms vernaculaires: Boursette, Langue de bœuf, Bourse à Berger, Buglosse à large feuilles.

C'est une plante (mellifère) annuelle entièrement hérissée de poils : nécessité de filtrer soigneusement (avec un filtre à café) les infusions et décoctions pour éviter l'irritation des voies respiratoires. L'inflorescence sommitale bleue vif est composée d'un groupe de fleurs comportant 5 pétales soudés en étoile autour d'une anthère noire conique.

Les principes actifs de cette plante comportent des mucilages neutres (conférant des propriétés émollientes) et des matières minérales dont le nitrate de potassium diurétique et sudorifique. Elle contient aussi des flavonoïdes (quercétol et kaempférol) et des alcaloïdes pyrrolizidiniques plus du tanin.

L'huile de graines de bourrache extraite à froid est riche en acides gras essentiels : acide gammalinoléique et acide linoléique.

Les indications générales se rapportent aux maladies infectieuses, et renvoient à ses vertus diurétiques favorisant l'élimination. Elle est particulièrement indiquée, dans les affections respiratoires, rénales et urinaires et dermatologiques, sous forme d'huile, dans la sécheresse cutanée et capillaire, et le vieillissement de la peau.

 

Bourdaine

La Bourdaine est un arbuste

Nom Latin : Rhamnus frangula. Famille : Rhamnacées

Noms vernaculaires : Frangule Nerprun noir- Aulne noir- Bois noir- Bourgène.

Et oui, la bourdaine c'est un arbuste, ce n'est pas une plante ! en néophyte, on le reconnaît à l'écorce rouge, brun de ses jeunes rameaux. Les branches deviennent grises noires et portent des feuilles (caduques) aux pétioles rouge, vert brillant. L'arbuste touffus atteint 2 à 4 mètres de hauteur et peut monter plus haut.

Cet arbuste se plait sur les sols acides et assez humides ; argileux et siliceux jusqu'à 1000 mètres. C'est pourquoi on en trouve sur le plateau de Millevaches (Creuse) où il trouve aussi les bois humides et les vallées qu'il apprécie. C'est un arbuste héliophile que l'on trouve en lisière de forêt ou dans des clairières. La bourdaine fleurit massivement en avril-mai jusqu'en juillet plus discrètement. Le rucher doit être en pleinefleur et feuille de bourdaine forme à cette période pour ne pas rater le grand festin de nectar. Pourtant, la fleur de Bourdaine ne paye pas de mine. Elles se situent en ombelles serrées à l'aisselle des feuilles, de couleur blanc verdâtre, elles n'éclairent pas les sous-bois ! mais elles régalent les abeilles...

La plante est utilisée pour stimuler la vésicule biliaire.

 

Reine des Prés

reine des près

 

Nom Latin : Spiréa ou Filipendula ulmaria. Famille : Rosacée.

Noms vernaculaires: Spirée ulmaire, Barbe de chèvre, Fleur des abeilles.

Un port de reine pour la meilleure plante mellifère, à la grande tige anguleuse et aux petites fleurs blanc crème compactes, regroupées en grappes, qui dégagent un parfum suave mais intense embaumant les soirées d'été de nos campagnes et persistant sur fleur séchée.

Les principes actifs des sommités fleuries, véritables aspirines végétales, sont riches en principes actifs aux propriétés dépuratives, analgésiques, anti-inflammatoires, anti-rhumatismales, anti-spasmodiques et diurétiques.
La reine des près contient un hétéroside du salicylate de méthyle (mono-tropitoside) et de l'aldéhyde salicylique, des flavonoïdes (diurétiques) des tanins, du calcium, fer et souffre, de la vitamine C.
Les indications générales portent sur les affections fébriles, inflammatoires et analgésiques. Elle est particulièrement employée dans la sphère urinaire (lithiase), la sphère ostéo-articulaire (rhumatismes, arthrose).
Il ne faut jamais faire bouillir la Reine des prés qui ne s'utilise pas en décoctions. Elle est déconseillée aux personnes allergiques à l'aspirine : elle contient de l'aldéhyde salicylique dont l'oxydation a donné l'acide acétyl-salicylique.


Pour acheter : terroirselect.com

Rechercher

Recevoir la lettre