Qui sommes nous? Notre démarche Qualité Liens Plan du Site Copyright Contact

Découvrir
     les produits

Vous êtes ici : Fiches pratiques » Analyser » composition du miel

COMPOSITION DU MIEL


Selon les variétés de miel, les compositions varient, sur la nature des sucres et les compositions aromatiques ou d'autres composants variables en fonction des fleurs ou des sites.

En moyenne, la composition d'un miel est la suivante :

- 20% d'eau

- 75 à 79% de sucres dont environ 70% de sucres simples, glucose (ou dextrose) et lévulose (ou fructose) et de 5 à 9% de sucres composés en particulier le saccharose.

- les substances restantes (1 à 5%) sont un peu de protéines, des sels minéraux, des oligo-éléments, des vitamines, des enzymes digestifs (invertase, amylase), des acides organiques dont l'acide formique, des substances antibiotique (l'inhibine), des grains de pollen, des pigments.

Les enzymes présentes dans le miel sont détruites par la chaleur : il ne faut donc pas chauffer le miel tel que cela se pratique trop souvent (pasteurisation pour éviter la cristallisation). Cette opération contre nature qui l'ampute de ses substances vivantes (diastases, vitamines) et perturbe la synergie bienfaitrice des éléments qui le constituent.

Par contre, porter sa température à 35° (température de la ruche) ne porte pas atteinte à son intégrité et facilite sa mise en pots.

Les glucides du miel, pré-digérés par l'abeille, en font un aliment immédiatement énergisant. Il permet les efforts violents et prolongés des sportifs.

Il est très digestible, du fait de sa pauvreté en saccharose. Le miel a la faculté de fixer les sels minéraux (calcium, magnésium... ) d'où l'intérêt de remplacer le plus possible, pour les enfants, le sucre par du miel.

Le miel est légèrement laxatif, et il a une action bénéfique sur la flore intestinale et sur les fermentations intestinales.

Des applications de miel (se font en milieu hospitalier) aident la cicatrisation des plaies et soulagent les blessures, et les maux de gorge.

A ces vertus intrinsèques, se rajoutent celles des plantes qui ont fournit le nectar.

Le Miel de Bourdaine

Le ph du miel de Bourdaine mono floral pur, oscille entre 5 et 6,5 voir 7 (proche de la neutralité) contre 3,5 à 4,5 pour les autres miels tous acides. Cette acidité est due à l'acide gluconique, dérivant du glucose par l'enzyme gluco-oxydase de l'abeille. Cette neutralité ralentit la formation d'une substance, l'Hydroxy Méthyl Furfural ou HMF qui dégrade les enzymes du miel, donc son intégrité qualitative. Cela lui donne une aptitude à une longue conservation, avec une DLUO de plus de deux ans.

Rechercher

Recevoir la lettre