Qui sommes nous? Notre démarche Qualité Liens Plan du Site Copyright Contact

Découvrir
     les produits

Vous êtes ici : les Partenaires » Agriculteurs » Distillation au GAEC Aroma'plantes
envoyer l article à un ami  Imprimer cette page
Retrouver les produits du Gaec Aroma'plantes sur TerroirSelect.com

Distillation des plantes aromatiques et médicinales

au Gaec Aroma'plantes

logo ABFermeture de l'alambic

 


 

 

 

 

 

La famille Liardet du GAEC Aroma'plantes, cultive des plantes aromatiques et médicinales en Haute Provence et distille aussi les huiles essentielles,ce qui est assez exceptionnel. Ils maîtrisent ansi totalement la qualité du produit fini.

La distillation s'effectue à basse pression, à la vapeur d'eau,

Pour ne pas altérer la constitution et les propriétés des "Huiles Essentielles" la cuve est en inox. Les détartrants chimiques ne sont pas utilisés.

chaudière

La chaudière est située sous le plancher qui supporte les chargements et déchargements de l'alambic en matières premières (plantes, arbustes ou branchages).

Cette installation remarquable, récente, est autonome, économe et écologique.

 

Le bois issus de l'entretien des haies ou résidus de distillation sert de combustible.

Bois déchiquetté

Le combustible utilisé est constitué de bois déchiquetés provenant de l'entretien de la propriété, des branches de genévriers, de pin ou autres arbustes dont on a extrait les huiles. L'alimentation de la chaudière s'effectue en direct du silo (image ci-contre) situé au dessus. Le rendement calorique de cette chaudière est exceptionnel. La petite chaudière de l'ancienne installation (600 l) produisait une demi-brouette de cendre tous les jours, tandis que celle-ci (5000 l) ne produit que 5 brouettes par saison.

chaudière vue en dessous

La chaudière nécessite une heure de chauffage avant de produire 1000 kg de vapeur d'eau de 800 à 900°, non chargée en minéraux.

Charette pleine de Lavande

Chargement de la cuve en plantes

La charrette en attente va être attelée et conduite près de l'alambic dont seule la partie supérieure affleure le plancher.

déchargement de la charette de lavandin

 

 

La charrette de Lavandin est déchargée près du "gros goulot" de l'alambic.


placement de la grille support

Mais avant de procéder au remplissage du réservoir inox avec les plantes, il faut placer une lourde grille, elle aussi en inox, au fond de la cuve. Attachée par des chaînes, elles-même reliées à un "palan" elles permettront de sortir la balle de plantes traitées qui reposera sur cette grille.

chargement de l'alambic

 


 

 

L'alambic est chargé de plante (environ 1,5 tonnes)

chargement final

 

Tassement des plantes

tassement des plantes

Il est nécessaire de bien tasser les plantes. La botte sera traversée par une circulation de vapeur d'eau qui entraînera les molécules aromatiques des plantes.

Fermeture du couvercle et serrage des vannes

fermeture du couvercleserrage des vannes

La dernière opération de cette première phase est la fermeture du couvercle et le serrage des vannes de cette gigantesque cocotte minute !

 

Production de vapeur d'eau qui se charge en Huiles Essentielles

La vapeur d'eau qui a circulé dans la "carotte" de plantes aromatiques est envoyée par un serpentin dans un réservoir d'eau refroidisseur où elle va se condenser. A la sortie, cette eau chargée d'Huiles Essentielles s'écoule dans un essencier encore dénommé vase florentin.

montée de l'huile

 

L'Huile Essentielle flotte sur l'eau

La séparation entre l'huile essentielle et l'eau s'effectue

niveaunaturellement selon un principe physique : l'huile essentielle, moins dense flotte au dessus de l'eau.

contrôle de la quantité d'essence

La surveillance constante de l'eau condensée à la sortie du serpentin refroidisseur permet de connaître l'avancée de la distillation en fonction du niveau d'huile repéré.

Guillaume récolte l'huile essentielle

L'huile essentielle est un liquide volatil aromatique non gras, non soluble dans l'eau sur lequel il flotte. Au vu du déroulé de ce processus, on peut constater que la distillation à la vapeur d'eau, est un procédé entièrement mécanique. Ce procédé est parfaitement adapté à l'extraction des moléculesniveau d'huile récoltée dans la bouteille aromatiques de plantes qui sont par ailleurs cultivées en mode biologique. Ces molécules seront parfaitement saines et aptes à être utilisées, même à des fins thérapeutiques.

Le coût des huiles dépends de la concentration des plantes en HE

 

30 à 35 minutes seront nécessaires pour distiller un alambic de Lavande et 45 minutes pour le Lavandin. Guillaume nous indique qu'avec 150 kg de Lavande il peut espérer obtenir environ 1 kg d'huile essentielle.

petit alambic

Mais la quantité est beaucoup plus importante pour d'autres plantes, comme pour le thym qui nécessite 1,2 tonnes de feuilles ce qui explique les différences de coût. Pour la distillation de certaines plantes, récoltées en moindre quantité, Guillaume dispose d'un alambic plus petit.

Certaines huiles rares où chères entraînent un risque de falsification. Il est donc nécessaire d'être très vigilant sur l'origine des huiles commercialisées, surtout si c'est à usage thérapeutique.

 

L'eau florale permet de recueillir les principes actifs hydrosolubles

L'eau issue de la vapeur ayant extrait et récupéré l'huile essentielle, est chargée en minéraux et en arômes, qui eux, contrairement à l'huile, sont solubles dans l'eau. Cette eau est dénommée eau florale ou encore "hydrolat".

La distillation est un travail d'expert tel que Guillaume. Constamment sur le pont, il monte et descend de l'approvisionnement de l'alambic à la surveillance constante de la chauffe, de la durée d'extraction....

Après l'extraction, le travail n'est pas terminé !

ouverture de l'alambic

arrimage Il faut sortir les plantes de l'alambic ! levage

extraction de la "carotte" de plantes grille support

Heureusement qu'on avait mis la grille dessous !

 

Les pailles résiduelles de distillation seront compostées.

Cette botte sera recyclée sur l'exploitation et rendue à la terre qui l'a produite : mélangée au fumier de mouton elle se transformera en compost. La distillation des plantes sur le lieu de production est économe pour l'environnement (pas de transport de matières premières volumineuses), pour la terre (recyclage sur place de la paille des plantes).

La famille Liardet, de père en fils, s'est inscrite depuis des générations dans l'agriculture durable et René qui passe la main à Guillaume peut être fier d'être Paysan.

Retrouver les produits du Gaec Aroma'plantes sur TerroirSelect.com

Rechercher

Recevoir la lettre